Journal

Les Femmes de St-Octave-De-l'Avenir (Dernière partie)

Les Femmes de St-Octave-De-l'Avenir (Dernière partie)

Éducatrices

A part quelques rares exceptions, ce sont des femmes qui ont assuré l'enseignement dans toutes les écoles et pour tous les enfants de St-Octave. Ce rôle à lui seul est fondamental pour la communauté. Et elles en étaient fières comme elles étaient fières de leurs élèves.

Encore aujourd'hui, lorsqu'on rencontre les institutrices de l'époque, on a l'impression qu'elles veillent toujours à ce que nous ne perdions pas ce qu'elles nous ont enseigné et surtout cette fierté que naguère elles s'efforçaient de nous inculquer.

Quand je repense à St-Octave, je revois souvent les visages des femmes. Leur présence était rassurante. Lorsque nous étions enfants, chaque femme qui jetait sur nous, un regard bienveillant ou sévère, était aussi une mère. Et on y voyait de l'amour. Comme si la nôtre était la représentante désignée d'une seule mère, commune à tous les enfants et veillant sur la communauté.

Lire la suite...

Les Femmes de St-Octave-De-l'Avenir (1ère partie)

Les Femmes de St-Octave-De-l'Avenir (1ère partie)

Les femmes ont joué un rôle de premier plan dans l'histoire de St-Octave. Elles étaient colorées, drôles, éducatrices, tolérantes, sévères, pincées, bon enfant ou parfois tristes. Il y avait autant de variantes de caractères que de modèles de chapeaux à l'église le dimanche ! Et sur ce point, elles faisaient montre d'un redoutable esprit créatif !

Si les hommes occupaient le plus souvent l'avant scène, ce n'était pas toujours eux qui « écrivaient la pièce» ! Du moins ils ne l'écrivaient pas seuls. Les femmes ont été en grande partie la pierre d'assise de la communauté.

On peut bien construire des camps dans la forêt, ce n'est que lorsque des femmes s'y installent que l'on peut parler de communauté et d'avenir. Elles sont, en ce sens et au même titre que les hommes, les fondatrices de St-Octave. Leur arrivée fait d'un rêve, une réalité. On se projette dans le temps. On imagine une maison, des enfants, des écoles, une église, des magasins, des fêtes, un village.

Lire la suite...

Jean-Claude Dupont - 1934-2016

Jean-Claude Dupont - 1934-2016

On m'apprend que Jean-Claude Dupont, grand ethnologue de l'Université Laval, écrivain, raconteur, peintre de légendes et extraordinaire auteur de chansons, est décédé hier soir.

Pour moi, Jean-Claude Dupont c'est d'abord un auteur avec qui j'ai écrit la plupart des chansons des deux premiers albums de Edith Butler. Un auteur unique, qui écrivait du « folklore moderne ». Il connaissait l'Acadie sur le bout de ses doigts et ses chansons en plus de nous faire revivre des scènes d'un passé légendaire, de nous raconter des histoires tantôt tristes, tantôt farfelues, avaient d'emblée un rythme qui appelait la musique. On aurait dit qu'il les écrivait en chantant.

Nos hommes ont mis la voile, Sail à Majeur, L'Acadie s'marie, (chanson titre du deuxième album d'Edith Butler), Marie Lou, Les berceaux, etc. etc. font désormais partie à la fois du folklore et du répertoire de l'Acadie d'aujourd'hui.

Tu vas nous manquer Jean-Claude. Je transmets mes condoléances à ta famille. Je suis fier de t'avoir connu et surtout d'avoir eu le privilège de créer des chansons avec toi.

Daniel DeShaime
Cap-Chat - Mai 2016

St-Octave-de-l'Avenir 1932-1971... - Dernière partie

St-Octave-de-l'Avenir 1932-1971... - Dernière partie

Extrait du livre St-Octave-de-l'Avenir 1932-1971 - Chapitre « De l'Avenir... » dernière partie

Rappel de la semaine dernière : Comment se fait-il qu'eux, qui n'avaient rien de ce que nous avons, en parlent comme de la plus belle époque de leur vie. Il faut peut-être se demander ce qui nous rend vraiment heureux. On nous dira: « Si les gens de St-Octave avaient tout bon, alors pourquoi le village n'a-t-il pas survécu ? » Le village a cessé d'exister dans sa forme d'origine. Mais il est toujours là. L'exode de la communauté est un événement dans l'histoire du St-Octave. Et non sa fin.

L'esprit de St-Octave, qui nous anime encore aujourd'hui, est né dès sa fondation. C'est le fait le plus important et le plus durable de son histoire. Ce qui se passe ensuite avec la fermeture du village et l'exode de sa communauté, est d'un autre ordre.


D'accord, il y a eu des erreurs de parcours. Comme partout ailleurs. Mais la seule erreur, qui a remis en question l'existence même de St-Octave, est venue de la confiance que nous avions encore à cette époque, dans les représentants élus et les technocrates qui avaient pour mission d'aider les populations à améliorer leur sort et leurs conditions de vie.

Lire la suite...

St-Octave-de-l'Avenir 1932-1971... - Extrait 2

St-Octave-de-l'Avenir 1932-1971... - Extrait 2

Extrait du livre St-Octave-de-l'Avenir 1932-1971 - Chapitre « De l'Avenir... » deuxième partie

Rappel de la semaine dernière : Il est évident que les bâtisseurs de St-Octave croyaient en un avenir qui dépasserait les frontières et le cadre de leur communauté. On peut se demander s'ils ne faisaient pas les choses en prévoyant déjà qu'on allait étudier un jour leur histoire.


Ce livre est un résumé de notre histoire et un ouvrage de référence sur les habitants de St-Octave. D'autres livres viennent, qui exploreront plus en profondeur ce qu'a été St-Octave-de-l'Avenir, ce qu'il représente aujourd'hui pour notre pays. Contentons-nous pour le moment, d'ouvrir quelques pistes qui méritent réflexion.

On nous demande souvent ce qui a pu attirer les gens à St-Octave malgré la difficulté évidente de l'entreprise et comment peuvent-ils, après avoir vécu autant d'épreuves, parler aujourd'hui de St-Octave comme d'un temps heureux. Je laisse la parole à mon père...

Lire la suite...

Musique

Yodelou

  • Daniel DeShaime
  • Daniel DeShaime

Et mon coeur en prend plein la gueule

  • Daniel DeShaime
  • Daniel DeShaime

LA MAGIE REVIENT AU MONDE

  • Daniel DeShaime
  • Daniel DeShaime

L'Intimiste

  • Daniel DeShaime
  • Daniel DeShaime

Si toi tu m'aimes

  • Julie Arel
  • Daniel DeShaime
  • Daniel DeShaime